Powered by Blogger.

Tea Time chronique La Fête des Ombre et recette des dangos



C'est le printemps, et qui dit printemps, dit lecture dans le jardin et délicieux pique-nique sucré ! L'arrivée de la nouvelle BD d'Atelier Sento tombait donc à pique ! Je l'ai bien vite dévoré d'ailleurs, tout comme les dango que j'avais préparés !! C'est partie pour un nouveau tea time en votre compagnie !






Tea Time La Fête des Ombres


La Fête des ombres est une BD qui se déroule en automne et en hiver. Malheureusement ce n'était donc pas la bonne saison... Je n'ai donc pas pu vous proposer de recette à base de kakis, mais je me suis dit que des dango nature serait très bien également, puisqu'ils symbolisent vraiment le côté traditionnel du Japon à mes yeux, et sont souvent offerts en offrandes. Pour les déguster, j'ai adoré les accompagner d'un thé Daruma de chez Lupicia


Ingrédients :

  • 110g de farine de riz gluant
  • 70g de farine de riz
  • 170ml d'eau
  • Sauce caramel

La recette des dango :

  1. Mélangez les deux farines, puis ajoutez l'eau progressivement, en continuant à mélanger. 
  2. Coupez la pâte obtenu en plusieurs morceaux, puis former des petites boules avec. 
  3. Portez une casserole d'eau à ébullition, puis plongez-y les boulettes. Attendez qu'elle remontent à la surface, puis laissez cuire encore 3 minutes avant de les sortir avec un écumoire. 
  4. Plongez les boulettes dans un récipient d'eau froide, puis égouttez-les.
  5. Vous pouvez recouvrir vos dango d'une sauce caramel comme je l'ai fait, ou d'une autre sauce de votre choix.






Pour rester dans l'univers de la BD, je me suis allumé, non pas une bougie parfumée comme j'en ai l'habitude, mais un peu d'encens, que j'avais reçus dans la box de Fairy Candle il y a quelque temps. Je trouve que l'encens correspond bien à ce récit, où les ombres sont les âmes de défunts en quête d'apaisement. 

Et pour accompagner tout ça, un peu de musique avec l'un des OST de True Beauty, que j'ai adoré !






Ma chronique de La Fête des Ombres


Résumé de La Fête des Ombres


Chaque été, dans un village isolé du Japon, on célèbre la Fête des ombres, un étrange festival pendant lequel les habitants accueillent les âmes errantes des morts qui ont tout perdu, jusqu’au souvenir de leurs vies passées.
Naoko, une jeune femme un peu rêveuse, a pour mission de guider l’une de ces ombres, un homme mystérieux hanté par un terrible secret. Si elle ne parvient pas à l’aider avant l’été suivant, l’ombre sera perdue à jamais.
Au fil des saisons naissent des sentiments qui les rapprochent et brouillent la frontière entre le monde des vivants et des morts. Mais à force de côtoyer un fantôme, Naoko ne risque-t-elle pas de passer à côté de sa propre vie ?





Fiche technique :

Titre : La Fête des Ombres - Tome 1

Auteur : Atelier Sento

Edition : Editions Issekinicho

Nombre de pages : 76

Nombres de tomes prévus : 2

Prix : 16,90€

Où l'acheter : Issekinicho




Mon avis sur La Fête des Ombres


Dans un premier temps, la BD se concentre sur Naoko, et ses difficultés à aborder les ombres dont elle a la charge (une ombre par an et par personne). La jeune femme a connu un échec lors de la première fête des ombres, et veut à tout prix réussir sa deuxième mission. Seulement, ce n'est pas si facile de trouver des indices sur le passé du jeune homme qu'elle accueille désormais chez elle. En effet, les ombres ne se souviennent pas de leur passé, et on besoin d'aide pour retrouver leurs souvenirs et ce qui les anime. Petit à petit, Naoko réussit à se rapprocher de ce fantôme, mais découvrira-telle son secret ? 

L'on s'attache vite à cette jeune femme, dont les sentiments semblent se bousculer, entre l'envie de réussir et de s'intégrer dans ce monde encore nouveau pour elle (bien que ses ancêtres aient également accueilli des ombres), sa promesse à sa mère de ne pas faire ce métier, son envie de partir et son envie de rester. Naoko a un caractère franc et têtu, qui contraste avec l'ambiance plutôt calme et apaisante de la BD.

Les dessins sont vraiment superbes, et nous plongent dans la campagne japonaise, avec de sublimes paysages, des moments de la vie quotidienne, et des images surréalistes grâce aux légendes et aux traditions.

Vous l'aurez compris, j'ai dévoré ce premier tome de La Fête des Ombres, et je vous le recommande vivement si vous n'avez pas encore cédé à la tentation !




J'espère que ce deuxième article Tea Time vous aura plu ! N'hésitez pas à me dire si ce format vous plaît, et à me partager vos lectures. Je vous envoie des milliers de bisous enchantés par la pensée.


Make the World more Wonderful & Magiiic

1 comment

Merci pour votre visite ! A bientôt !