Powered by Blogger.

Mon avis sur le restaurant coréen On the Bap à Paris.


Le restaurant On the Bap propose comme spécialité de délicieux buns !

Lors de mes nombreuses visites à Paris, j’aime tester de nouveaux restaurants asiatiques, et vous partager mes coups de cœur. A mon dernier passage, j’ai eu envie d’essayer le restaurant coréen « On the Bap », tenu par Linda Lee. Ce restaurant est installé dans la capitale depuis le mois de mai 2019. Il propose des plats traditionnels coréens, comme les mandu, mais également des recettes originales, tel que les buns. En plus de mon avis écrit, je vous invite à visionner mon vlog sur cette journée à Paris, en fin d’article.




Nous avons opté pour la version au boeuf des fameux bun de chez On the Bap à Paris.




On the Bap, c’est quoi ?


Linda Lee, 47 ans, est une girlboss comme on les aime.

 Elle a su se créer un empire autour de la K-Food, et se faire une réputation solide dans le milieu gastronomique. A 27 ans, Linda Lee, passionnée par la gastronomie, ouvre son enseigne de barbecue coréen en Corée. Mais cela ne dure pas : la jeune femme va alors tomber amoureuse d’un anglais, et décide de le suivre à Londres. Depuis 2005, elle se lance plusieurs projets, et ouvre différentes enseignes : épicerie, restaurant coréen ou encore japonais. C’est en 2013, qu’elle va lancer sa chaîne de street food, On the Bap, en Angleterre, où elle fait un tabac ! Après trois restaurants ouverts dans le pays, Linda Lee décide d’étendre son royaume, et ouvre un nouvel établissement à Paris, proche de la rue Saint Anne. En effet, la jeune femme a fait ses études dans la ville lumière, et souhaite y revenir depuis longtemps.  Et malgré le succès grandissant de ses restaurants, Linda Lee garde les pieds sur terre et la mainmise sur son entreprise. Elle gère chaque enseigne d’une main de maître : décoration, menu, employés, … La coréenne ne laisse rien au hasard, et c’est là le secret de sa réussite.



Fiche technique :



Nom du restaurant : On the Bap

Spécialités : plats coréens

Adresse : 18 rue Thérèse, 75001 PARIS

Horaires : Du lundi au dimanche de 11h30 à 22h30

Site web : On the bap


Deux plats proposé chez On the Bap à Paris


Un restaurant à succès



J’ai testé ce restaurant un samedi, avec une amie. Nous sommes arrivés vers 12h, et avons dû faire la queue environ un quart d’heure (il n’est pas possible de réserver). Le restaurant était bondé, et nous avons été placées sur une table de 4 personnes, à côté d’un couple d’inconnus. Les tables sont de toute façon proches les unes des autres. C’est pour moi l’un des points négatifs lorsque je vais au restaurant, j’aime avoir mon espace vital. En dehors de ça, la décoration est épurée, et le restaurant est agréable.



Nous avons choisi de prendre deux plats et une entrée, et de nous les partager. Nous avons opté pour des kun mandu (4 pièces), du yangyum chicken soja & gingembre (5 pièces, accompagnées d’une petite salade) et des On the Bun au bœuf façon bulgogi (2 pièces). Il est possible  de choisir entre différente viandes (ou une option vegan) pour certains plats. J’ai trouvé cela judicieux, puisque je suis assez difficile (je ne mange pas de porc et je n’aime pas les fruits de mer ou le poisson cru), et que j’ai quand même trouvé mon bonheur. Nous avons opté pour des petites quantités, mais il est également possible de choisir de plus grosses portions. Un autre point positif, pour moi qui ai un petit estomac et qui déteste gaspiller à chaque fois que je vais au restaurant. Nous n’avons pris ni dessert ni boissons, puisque nous avions prévu un salon de thé derrière, mais le repas a suffi à nous caler. 


Pour ce qui est du tarif, nous en avons eu pour 27€50 à nous deux, soit 13€75 par personne.




Un yangyum chicken qui ravi les papilles !



Nous avons commencé par manger les mandu, qui font partis des entrées sur la carte. Ils sont servis grillés, avec une sauce. Ils étaient très bons. Nous avons ensuite goûté au yangyum chicken (sorte de poulet caramélisé), et nos papilles étaient ravies. C’est d’ailleurs le plat que j’ai préféré des trois : le poulet était croustillant, et la sauce vraiment délicieuse ! Un vrai régal. En revanche, j’ai un peu moins apprécié la sauce de la salade qui servait d’accompagnement. Enfin, nous avons terminé par les célèbres On the Buns, dont j’attendais beaucoup, n’en ayant eu que des retours positifs. Et bien, je dois avouer avoir été déçue… La sauce ressemblait énormément à celle de la salade, et je ne l’ai pas appréciée. La viande et le pain étaient bons, mais le plat ne m’a pas emballé plus que ça (surtout après avoir mangé le poulet caramélisé avec lequel je me suis régalée).


Les délicieux mandu de chez On the Bap.


Au final, je suis plutôt contente de mon expérience chez On the Bap, et je vous recommande sans hésiter le yangyum chicken. Je vous conseille de vous y rendre en semaine, si vous en avez la possibilité, afin d’éviter d’avoir trop de monde et de partager votre table.

D'autres articles qui pourraient te plaire :




Connaissais-tu le restaurant On the Bun ?





Make the World more Wonderful & Magiiic

1 comment

  1. Coucou,
    Dommage qu'il n'y ai pas ce genre de resto sur Dijon, ça à l'air bon.
    Bisous

    ReplyDelete

Merci pour votre visite ! A bientôt !