Powered by Blogger.

Auto-entrepreneur : Les sublimes photos de Sarah Gindroz.



Si le confinement est difficile pour tous, ce sont les auto-entrepreneurs et les petites entreprises qui risquent d’être le plus touchés par les difficultés financières. C’est pourquoi je trouve important de les soutenir, aujourd’hui encore plus que d’habitude. J’espère de tout cœur que mes petites boutiques favorites vont continuer à partager leurs belles créations.
Et en parlant de création, aujourd’hui je voudrais vous présenter une artiste que j’admire beaucoup pour son travail de photographe : Sarah Gindroz.



Passionnée par le Japon

J’ai découvert le travail de Sarah, à travers les photos de son compte Instagram @loulou_ginsarah. Elle y publie ses photos du Japon, qui sont réellement sublimes. C’est ainsi que j’ai découvert que la jeune femme était photographe et qu’elle avait tout un tas de beaux projets. Elle a notamment exposé ses photos en Suisse à Orbe, cette année. Elle travaille également en collaboration avec des marques, et vous pouvez admirer ses photos publicitaires sur son second compte Instagram @sarahgindrozphotography, un vrai plaisir pour les yeux. Sur son blog, vous pourrez retrouver ses recettes et ses photos de voyages. De quoi être inspiré pour un moment ! Mais ce n’est pas tout, puisque Sarah a récemment ouvert sa propre boutique en ligne.


Des photos aux produits

Sur son eshop, la jeune femme propose de vendre ses photos sur toutes sortes de supports, tel que des tableaux, des mugs ou des sacs. Chaque photo est déclinée en plusieurs produits, ce qui offre un large choix de possibilité. Si comme moi, vous trouvez son travail superbe, vous y trouverez forcément votre bonheur. En cette période printanière, j’ai principalement un coup de cœur pour ses photos de sakura. N’hésitez pas à visiter son site pour la soutenir !


Où la trouver :

Son site : Sarah Gindroz
Son blog : Sarah Gindroz
Son webshop : Loulou-Ginsarah


L’interview de Sarah Gindroz

Blogueuse, photographe, auto-entrepreneuse… Tu as de nombreuses cordes à ton arc, peux-tu te présenter et nous parler un peu de toutes tes activités

 Je m’appelle Sarah Gindroz, j’ai 31 ans et j’habite en suisse où j’exerce mon activité de photographe professionnelle. La photo est une passion qui m’anime depuis des années, mais je n’en ai fait mon métier que tout récemment. Avant cela, j’ai travaillé 10 ans dans le domaine du graphisme et de l’impression et également obtenu un diplôme de designer d’intérieur. La photo n’était alors encore qu’un passe-temps accessoire. L’élément déclencheur fut mon premier voyage au Japon qui a duré un mois. Un mois à faire de la photo tous les jours. A mon retour j’ai eu envie de partager ce voyage avec mon entourage et j’ai donc commencé mon aventure sur Instagram. De fil en aiguille la photo a pris une place de plus en plus importante dans ma vie jusqu’à ce que je décide de me lancer professionnellement. J’ai donc quitté mon travail et créé mon site internet et le blog dans le but de pouvoir partager encore un peu plus avec ma communauté sur ma passion de la photo et de la cuisine, notamment en partageant mes recettes.


Depuis quand es-tu passionnée par le Japon et comment as-tu commencé à t’y intéresser ?

L’Asie a très vite fait partie de mes passions. Je me rappelle que j’écoutais de la musique traditionnelle chinoise sur mon lecteur Fisher Price. D’où me vient cette passion ? Aucune idée. Mais à l’âge de 14 ans, je découvre la cuisine japonaise et mon histoire d’amour avec le Japon commence. Un peu plus tard, à 16 ans, je découvre l’univers des animés avec Nana, Samouraï Champloo ou encore X de Clamp sans oublier l’univers des Ghibli qui me plonge encore plus dans cette culture japonaise qui ne me quittera plus. J’ai aussi eu la chance de rencontrer un homme qui partage cette passion au quotidien. Ensemble nous avons pu concrétiser notre rêve commun de partir au Japon en 2017. Ce voyage n’a fait qu’amplifier mon amour pour ce pays au point qu’on est reparti à Tokyo en avril 2019 car le manque était trop fort.


Comment t’es-tu lancée dans la photographie et qu’est-ce qui t’en a donné l’envie ?

J’ai réellement commencé à m’intéresser à l’art de la photo vers l’âge de 19 ans quand j’ai reçu mon premier appareil photo numérique de la part de mon papa. C’était juste avant mon séjour de 6 mois comme jeune fille au pair en Angleterre. J’ai passé mon séjour à faire de la photo durant mon temps libre et à partager mon quotidien sur Skyblog. A mon retour c’est resté un hobby, j’ai acheté et reçu des livres sur l’art de la photo et j’ai continué d’étudier ça de manière autodidacte. Je faisais surtout de la photo durant mes voyages et comme dit plus haut c’est le voyage au Japon qui a été l’élément déclencheur. De commencer mon compte Instagram m’a aidé à prendre conscience de mes compétences, à prendre confiance en moi et à développer mon style en tant que photographe mais le chemin est encore long. J’ai alors eu envie de tester de nouvelle chose et j’ai découvert la photo produit, la photo culinaire et la photo portrait dont j’ai fait mes spécialités. La photo devenant de plus en plus présente dans ma vie, j’ai décidé de me lancer pour en faire mon métier. Mais ça n’a pas été une décision facile à prendre. Quitter un emploi stable et un revenu régulier pour devenir indépendante n’est pas évident. Mais je ne m’épanouissais plus dans mon ancien métier et j’avais besoin de faire autre chose.


Tu as ouvert une boutique en ligne, d’où t’est venue cette idée ?

On m’a plusieurs fois demandé via Instagram si je vendais mes photos et en décembre 2019 j’ai organisé ma première exposition photos. Plusieurs de mes abonnés, qui habitaient trop loin pour venir, m’ont demandé s’il y avait possibilité de quand même acheter un tableau et si j’allais les mettre en vente sur mon site. Je me suis alors rendu compte qu’il y avait une demande et ai décidé d’ouvrir la boutique en ligne afin de permettre aux gens qui le souhaitaient de s’offrir une dose de Japon grâce à mes photos. J’ai opté pour la plateforme Redbubble qui me permet d’offrir plus que juste des prints. On y trouve des mugs, des coussins, coque de téléphone, rideaux de douche, bref le choix est large.


Ça ne t’a pas semblé effrayant de te lancer seule dans ces projets ? Y a-t-il des personnes pour t’aider ?

Si, je ne vais pas vous mentir, j’étais complètement terrorisée à l’idée de quitter mon travail et un revenu fixe pour me lancer dans l’inconnu. Etant autodidacte, je ne me sentais pas légitime comparée à des photographes diplômés. Il y a eu beaucoup de larmes, beaucoup de doutes (il y en a encore) et je n’aurais pas eu le courage de me lancer sans le soutien à toutes épreuves de mon homme. C’est lui qui m’a poussée à me lancer et c’est grâce à lui que j’ai pu quitter mon travail pour me lancer dans cette aventure. Ma famille et mes amis me soutiennent également sans oublier ma communauté Instagram qui est adorable et bienveillante.


J’espère que vous aurez pu apprendre à connaitre cette artiste grâce à moi, et que cet article vous aura donné envie de découvrir son univers. N’hésitez pas à la soutenir, aussi bien sur les réseaux sociaux que via son site web et son eshop !

Connaissiez-vous déjà le travail de Sarah Gindroz ?




Make the World more Wonderful & Magiiic


No comments

Merci pour votre visite ! A bientôt !